Viollet-le-Duc statufié deux fois à Notre-Dame

 

Le rénovateur de la cathédrale de Paris est convaincu qu’on n’est jamais si bien servi que par soi-même…

 

Par deux fois, Eugène Viollet-le-Duc s’est fait représenter sous les traits d’un personnage ayant sa statue dans le monument. Il se dresse ainsi, souverain, dans la galerie des rois qu’il s’est chargé de reconstituer.

 

La découverte en a été faite en retirant du plâtre qui se trouvait à ses pieds à l’occasion d’un nettoyage sur la façade de Notre-Dame.

 

Ce n’est donc pas la seule occasion de glisser sa binette en douce. Disparues, mais sauvegardées quelques semaines avant l’Incendie pour restauration, une des statues de cuivre vert-de-grisé des douze apôtres et des quatre évangélistes qu’il a installées au pied de sa flèche en témoigne.

 

Thomas, saint patron des architectes, a le visage de l’orgueilleux restaurateur. Il tient une équerre gravée d’une inscription : « eVgeMman VIoLLet Le DvC arC aedificavit », à lire ainsi : « Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc édifia cet arc (cette flèche) ».

 

Pardonnons la fatuité.

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *