Votre basilique, majeure ou mineure ?

 

Logiquement, le fou de Notre-Dame devrait se désintéresser des basiliques — les cathédrales, sont un sujet déjà bien assez vaste…

Mais comme Notre-Dame de Paris est aussi basilique (depuis 1805), il est coincé. Elle est même l’une des cinq mineures de la Capitale.

 

Dans le monde, seules quatre églises ont droit au titre de basilique majeure, toutes à Rome, dont la première a également la double appellation : Saint-Jean de Latran,  cathédrale de la Ville (l’Urbs d’Ubi et Orbi), de son évêque, autrement dit le pape ; Saint-Pierre, sur l’emplacement de la tombe du premier des apôtres, dans l’État du Vatican ; Saint-Paul-hors-les-Murs, sur l’emplacement de la tombe de l’apôtre ; et Sainte-Marie-Majeure, consacrée la Sainte Vierge. Toutes appartiennent au Saint-Siège, mais les trois situées sur le territoire italien bénéficient de l’extraterritorialité.

Saint-Jean-de-Latran, siège du trône papal, est la première dans l’ordre protocolaire des basiliques papales, devant Saint-Pierre du Vatican, Saint-Paul-hors-les-murs et Sainte-Marie-Majeure.

Le concept de basilique majeure est né en 1300 quad le pape Boniface VIII institue l’Année sainte et précise les conditions de l’indulgence parmi lesquelles la visite de deux basiliques de Rome, Saint-Pierre et Saint-Paul ; Clément VI ajoute une troisième, Saint-Jean-de-Latran ; Boniface IX complète la liste en 1390.

Chacune de ces quatre basiliques possède une Porte Sainte ouverte au début de l’Année Sainte et murée à la fin.

Si le Saint-Siège décide seul de l’attribution du titre de basilique majeure, clos à la fin du XIVe siècle, celui de basilique mineure naît pour désigner des églises dont l’architecture est particulière. Au XVIIIe, le terme prend un sens canonique, sans rapport avec le style de construction, juste pour les distinguer des quatre romaines. Le titre confère à l’église des droits, privilèges, prérogatives, honneurs et prééminences particuliers.

Il y en a 1 802 dans le monde, dont 173 en France. À Paris, les quatre en plus de Notre-Dame sont Sainte-Clotilde (VIIe arr., depuis 1898), le Sacré-Cœur de-Montmartre (XVIIIe arr., depuis 1919), Notre-Dame-des-Victoires (IIe arr., depuis 1927) et Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours (XIe arr., depuis 1966). Si Sainte-Jeanne-d’Arc (construite à partir de 1930 dans le XVIIIe arr.) porte le nom de basilique, ça n’a jamais été officialisé.

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *