Cathédrales de (très) haute montagne

 

Ce sont des pics au nom british : cathedral peaks… Ils sont ainsi baptisés pour leur ressemblance à des joyaux gothiques.

 

Le plus élevé culmine à 5 828 m dans le Karakoram pakistanais.

 

Un récent article du Monde parlait à l’automne dernier d’un sommet évoquant « vaguement la silhouette de Notre-Dame de Paris ».

 

Le Cathedral Peak du Yosemite Park, dans la Sierra Nevada, surplombe la Californie de ses 3 327 m.

 

Là, c’est la flèche gothique qui inspire le nom.

 

Le massif du Drakensberg, en Afrique du Sud, a aussi son Cathedra Peak, également à 3 004 m .

 

Un site touristique parle de « sa cloche, sa mitre et ses deux cornes ».

 

La cathédrale n’est-elle pas un sommet des arts ?

 

Demain, les cathédrales liquides.

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *