Des gilets jaunes aux tenues rouges

Fascinante France qui n’est jamais à un paradoxe près…

On aimerait toujours lui déclarer sa flamme, seulement, voilà !

En avril 2019, elle s’échauffait depuis six mois dans une fièvre factieuse. Une tenue réfléchissante de sécurité automobile devenait le symbole d’une colère populaire.

Le pays, nous disait-on, s’embrasait parce que des feux s’allumaient sur des ronds-points au son de slogans entre boulangisme et poujadisme.

On alla jusqu’à incendier une voiture du dispositif antiterroriste au pied de la Tour Eiffel.

(Photo Zakaria Abdelkafi, AFP)

Le 15 avril, l’omniprésence des protestataires portés par une médiatisation sans précédent dut laisser place à l’incendie d’une cathédrale. D’autres flammes d’autre envergure et des sauveteurs moqués par la foule redevenus héroïques et admirés — quand ils n’auraient jamais dû cesser de l’être.

Notre Dame de Paris, CSTC POIS

Râleur en gilet jaune ou sapeur en tenue rouge ? Quel dilemme !

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *