Bob Dylan et Notre-Dame

 

Rien n’est impossible, même la présence du folkeux américain dans une chronique sur la cathédrale de Paris…

 

Desolation Row, l’Allée de la Désolation, se trouve dans l’album Highway 61 Revisited (1965). Cette chanson de Bob Dylan dure plus de onze minutes et en un vers elle évoque Quasimodo :

All except for Cain and Abel / And the hunchback of Notre Dame / Everybody is making love / Or else expecting rain

(Tous à part Caïn et Abel, Et le bossu de Notre-Dame, Tout le monde fait l’amour / Ou encore attend la pluie).

 

Le personnage d’Hugo est une des références citées nommément — Cendrillon, Bette Davis, Romeo, le Bon Samaritain, Ophélie, Noé, Einstein, Robin des Bois, le Fantôme de l’Opéra, Casanova, Néron, le Titanic, Ezra Pound, T.S. Eliot.

 

On atteint là un sommet de la poésie dylanienne qui — que cela plaise ou non — a obtenu le prix Nobel de Littérature.

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *