Le cours de caté du 15 août

 

Les Français ont le 14 juillet ; les travailleurs, le 1er mai ; les catholiques attachés au culte marial, le 15 août.

 

Sans vocation à délivrer une éducation religieuse, encore moins à prêcher, il m’est difficile d’aborder ce jour sans parler de l’Assomption dans un blogue consacré à Notre-Dame.

L’Assomption par Le Pérugin, cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption, Naples

 

Alors, un petit cours de catéchisme vite fait : Fêtée ce jour, l’Assomption est une croyance chrétienne qui affirme que la Vierge a été enlevée corps et âme au paradis où elle est couronnée sans passer par la mort.

Le mot ne doit pas être confondu avec ascension. Il ne vient pas du latin ascendere, s’élever, mais d’assumere, assumer, enlever. Le Christ, fils de Marie mais Dieu, monte tout seul ; sa mère, elle, est tirée par Dieu le père. Les deux n’ont pas à patienter jusqu’à la résurrection des sauvés de la fin des temps.

 

Le 15 août n’est pas fêté que par les catholiques : En France c’est férié, même pour les protestants, qui ne croient ni à l’Assomption ni à l’Immaculée Conception et ne prient pas la Vierge. Point de « mariolâtrie » pour eux.

 

Bonne fête à celles prénommées Marie quand même !

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *