Truisme épiscopal

 

Est-ce la canicule qui échauffe les esprits ?

 

Après l’Incendie, l’avenir religieux de Notre-Dame de Paris n’a jamais été remis en cause.

Le recteur de la cathédrale, Mgr Patrick Chauvet, vient pourtant de tonner contre tout projet laïque, fut-il culturel : « Notre-Dame ne sera jamais un musée. L’affectataire, même pendant les travaux, demeure affectataire. C’est le lieu de la cathèdre de l’archevêque de Paris. Je suis là pour rappeler que Notre-Dame doit demeurer un lieu vivant de célébration, de prière »

Il assure sa vigilance dans une interview à vaticannews.

 

L’écho lui est revenu bien vite avec les propos du représentant spécial du président de la République chargé de la reconstruction de la cathédrale : « Oui, dit le général Georgelin à Europe 1, il est important d’affirmer que Notre-Dame est d’abord et avant tout un lieu catholique. Ce n’est pas un musée, ce n’est pas un mémorial de l’histoire de France, même si elle est un témoignage majeur de l’art gothique. Ce que nous faisons, c’est faire en sorte que, dans 5 ans, nous soyons à-même de rendre Notre-Dame au culte catholique, avant de la rendre à la France. »

 

Où ont-ils vu une idée contraire ? Allez, on se calme et on boit frais.

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *