Canicule et cathédrale

 

Une autre fournaise menace Notre-Dame de Paris… Après les flammes du 15 avril qui ont ébranlé sa structure, voilà que les températures estivales extrêmes suscitent l’inquiétude. Le thermomètre est annoncé aujourd’hui à plus de 40° dans la capitale.

 

Le site Franceinfo: explique que certaines parties comme la voute n’ont toujours pas été consolidées. La chaleur fait craindre le pire aux architectes. « Mon angoisse c’est que les joints de maçonnerie, à force de sécher, perdent de leur cohérence, de leur cohésion et leur cavité structurelle… », déclare Philippe Villeneuve, l’architecte en chef chargé de l’édifice qui évoque un effondrement possible.

 

Au passage, quel bruit cela ferait-il ? Réponse du même dans le prolongement de ses propos : « … Et que, paf, la voûte puisse tomber ».

Paf ? Seulement ! Quitte à annoncer une catastrophe, autant que le son soit à la hauteur.

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

 

Une pensée sur “Canicule et cathédrale”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *