Sempé et Notre-Dame

 

De retour de visite à une cathédrale gothique, je fais une égoïste B.A. chez un marchand de journaux d’une gare parisienne où je transite. J’achète la dernière livraison de « 100 dessins pour la liberté de la presse » de Reporters sans frontières. Bonne action car c’est pour une belle cause, égoïste parce que j’admire follement l’artiste invité, Sempé, et que j’aime tendrement son œuvre.

 

J’ai été récompensé avec ce dessin, le seul sur une double page.

 

Sempé est un génie.

 

Le marchand (Relay) m’a offert une carte postale signée Soledad en soutien à la Fondation du Patrimoine pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

 

Au fait, je suis curieux de savoir si Sempé a fait d’autres dessins de la cathédrale capitale.

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

 

 

Une pensée sur “Sempé et Notre-Dame”

  1. Bonjour,
    Il y a fort longtemps, je me souviens de deux albums que Sempe avait publiés, le premier s’intitulait “Rien est simple”, le second “Tout se complique”.
    Je me souviens aussi du texte d’un dessin qui disait ceci:
    “Comment votre concept onirique à tendance kafkaïennes coexiste-t-il avec la vision sublogique que vous faites de l’exist Intrinsèque?”
    Comme vous j’aime beaucoup Sempe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *