Les rois gothiques

 

Un style architectural, une dynastie royale… Révisons notre Histoire : le gothique est capétien.

Les cathédrales de cet art s’élèvent dans le ciel de France au XIIe siècle. A l’époque, les souverains portent le nom du fondateur de la lignée, Hugues 1er, dit Capet car porteur de la chape abbatiale, la cape de saint Martin. Ils succèdent aux Carolingiens, dynastie commencée avec Pépin le Bref, eux-mêmes précédés des Mérovingiens avec Clovis.

Ces Capétiens occupent le trône jusqu’à Louis XVI, via les branches des Valois puis des Bourbons.

À la naissance des cathédrales gothiques, Louis VII règne. Il est l’arrière arrière arrière petit-fils du fondateur. Roi de France de 1137 (il a 17 ans) à 1180 (pendant 43 ans), il voit s’édifier Chartres, Sens, Saint-Denis, Noyon, Cambrai, Laon, Paris et Soissons.

À sa mort, son fils Philippe II lui succède (il a 15 ans). Il est dit Auguste (naissance en août et référence aux empereurs romains). Rouen, Sées, Reims, Auxerre, Toul, Strasbourg, Évreux, Amiens, Coutances et Metz sont bâties sous son règne qui dure jusqu’en 1223 (43 ans encore).

À sa mort, son fils Louis VIII lui succède (à 36 ans). Dit le Lion, il n’est roi que trois ans jusqu’en 1226. S’érigent Nevers et Beauvais.

À sa mort, son fils Louis IX lui succède (à 12 ans). Dit saint Louis, il règne jusqu’en 1270 (43 ans à nouveau). Naissent les cathédrales de Bayeux, Tours, Quimper, Clermont-Ferrand, Chalons et Saint-Omer.

 

Si les rois participent au financement de ces joyaux, les pères véritables des cathédrales sont les évêques du lieu.

 

Foi d’incroyant…

Patrice Louis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *